Nouveau newton : T.S ONTC 8″

Voici un nouveau tube pour remplacer mon Skywatcher MN190. Pourquoi vouloir remplacer le MN190 ? tout simplement pour obtenir un tube plus « rapide » (passage de F/D5.3 à F/D4 voir 4,6 avec le Paracorr et 4.3 avec le HR Explore Scientific) et également une meilleure stabilité de la map par rapport au variations de température lors des soirée d’imagerie.

Mon ONTC est équipé d’un PO Baader Steeltrack, qui est largement dimensionné pour supporter une ASI2600MC + D.O + Correcteur de coma.

Après plusieurs soirées de tests, la stabilité mécanique du tube est vraiment très bonne, rien ne bouge, pas de problème de collimation qui évolue en cours de soirée suivant l’orientation ni de tilt ou autre.

Le seul soucis que j’ai rencontré mais qui a été vite réglé venait du miroir secondaire : l’exemplaire livré avec mon tube était astigmate, méchamment astigmate. Après contact avec Wolfgang de chez T.S et l’envoi d’un nouveau miroir secondaire c’était résolu. Il me reste encore un chouilla de tréfoil visible sur la figure d’Airy, probablement une contrainte sur le primaire, il faut que je me penche sur le problème, mais c’est vraiment minime.

Lors de ces soirées de test j’ai pu laisser « tourner » pendant un peu moins de 2h l’ONTC avec l’ASI2600MC Pro sur IC59 et IC63 :

Petite fenêtre météo…

Octobre est pour le moins pluvieux… une petite acalamie d’environ 2h samedi dernier m’a permis de dépoussiérer le matériel.

Voici dans le même champ NGC7331 et le Quintette de Stephan (également connu sous le numéro 92 du catalogue Hickson). Seulement 2h de répit avec une transparence moyenne, bien insuffisant pour le MN190 à F/5.3…

En traitant cette photo je me suis souvenu que j’avais eu l’occasion de faire une luminance de cette NGC7331 avec de bonnes conditions au niveau seeing avec mon RC10 il y a deux ou trois ans.

Après recherche dans mes archives j’ai retrouvé cette luminance (seeing entre 1.6″ et 2″ d’arc) sur laquelle j’ai appliqué la couleur de samedi dernier. On obtient bien évidemment une meilleure résolution : gros diamètre + échantillonnage très/trop « serré » (0.33″) + seeing correct…

La luminance de 2017 :

NGC3079 et le Twin quasar

Voici une petite galaxie de la Grande Ourse , l’image date du 12/02 avec des conditions de seeing très moyennes: 2,4″-3″ d’arc de FWHM sur des poses de 240s.

Dans le champ de cette photo se trouve un objet célèbre : le Twin quasar.

Nous percevons depuis la Terre deux images (séparées de 6″ d’arc) de ce quasar sous l’effet de lentille gravitationnelle générée par une galaxie elliptique géante situe entre nous et ce quasar.

Cliquez sur l’image pour accéder à la version pleine résolution

Et le fameux Twin quasar Q0957+561 :

NGC2403 , version 2019…

Voici une version 2019 de cette belle galaxie de la constellation de la Girafe. Malgré un seeing très moyen (2.5″/3.2″ d’arc sur des poses de 4mn) elle laisse malgré tout entrapercevoir des détails intéressants de sa structure.

Le but de cette image était de valider le travail effectué depuis quelques mois sur le setup: mise en place du setup couleur (RC8+QHY163+RAF) en parallèle du setup NB (RC12+Atik4000).

L’essai est concluant, il reste bien évidemment encore du travail pour affiner et optimiser tout ça mais c’est en bonne voie.

(Cliquez sur la photo pour ouvrir la version « full »)

Optique : Altair RC12 & Kepler RC8

Une petite rétrospective des différentes versions au fil des années , setup différents et traitements différents… : (cliquez sur l’image pour voir la version pleine résolution)

Nouveau tube , premières lumières…

Mon fidèle C9.25 est en retraite , un RC de 10″ (F/D8) est venu le remplacer récemment , j’ai opté pour un Kepler qu’on trouve également sous les marques GSO (le fabriquant) , AstroTech et Orion.

Premier test donc avec ce tube courant Avril par une soirée bien calme.J’ai obtenu des valeurs de FWHM sur 5mn de poses que je n’avais jamais eu jusqu’à maintenant (1,43″ au plus bas 😯 ) :

Les nuits commencent à être courtes pour faire un objet complet en une séance pour ceux qui se lèvent tôt le matin :mrgreen: , ici je n’ai pu faire que 17x300s (1h25) en L et 4x300s (20mn…) par couche RVB (en bin 2×2) , ça mériterait beaucoup plus de poses bien évidemment. De plus , j’étais tellement omnibulé par le tube que je me suis aperçu au bout de 45mn de poses que j’avais oublié de mettre en route le refroidissement sur l’Atik… résultat : une bonne partie des poses avec un capteur à +15°C  :mrgreen:

Lors de cette première , j’ai pu constaté que la collim est à parfaire (au niveau du primaire , le secondaire est OK) , les étoiles présentaient un petit défaut , j’ai pu corriger sur la photo au final , mais va falloir mettre les mains dedans la prochaine fois pour régler tout ça. Bref , encore pas mal de boulot et de petits trucs à régler avant de pouvoir exploiter à fond ce nouveau tube qui me plaît bien  🙂

Le poids du setup est d’environ 18kg , la G11 commence à être bien chargée , mais je n’ai pas remarqué de comportement différent vis à vis de mon ancien setup (avec le C9.25). Voici donc une petite M63 pour « baptiser » ce nouveau tube sous le ciel Vendéen 🙂

M63 du 16/04/2013

Première Jupiter

Cette image est un peu issue d’un concours de circonstances , en fait suite à l’arrivée d’un nouveau tube à la maison dédié à la photo CP , un Meade ACF 10″ , j’ai voulu faire un rapide startest un soir ou il y avait quelques trouées à travers les nuages.

Comme je me servais de la IMG132E pour effectuer le startest , j’ai pas pu m’empêcher de pointer Jupiter. J’ai juste eu le temps de faire quelques avi de quelques secondes avant que ça se bouche complètement et de tout remballer…
La turbu était bien présente car je n’ai pas pu distinguer Airy pendant le startest.

C’est un premier essai.

Jupiter du 16/01/2013