Premières lumières au Quattro 300P

Voici les tous premiers essais effectués en mars avec le remplaçant du RC12 sur l’EQ8: un Skywatcher Quattro 300P (version tôle).

Ce tube est actuellement en cours de modification par mes soins : remplacement du tube acier par un tube carbone venant de chez Teleskop Austria (même tube carbone que les séries « Lacerta »), remplacement du focuser et diverses améliorations…

Tests effectués avec le correcteur Skywatcher GPU pour newton F/4.

Tout d’abord une trentaine de minutes sur M97 :

Puis 1h sur M106

Hypercam 294C Pro Tec : poursuite des tests…

Malgré les rares accalmies ici dans l’ouest où les perturbations s’enchainent les unes après les autres, j’ai poursuivi les tests avec cette caméra en variant les temps de poses unitaires et le gain.

Je continue donc la prise en main de cette Hypercam 294.

Le 29/11, ciel clément pendant 2 petites heures :

Et enfin le 02/12, malgré la présence de la lune j’ai pu poursuivre les tests :

Bien sûr cela manque cruellement de poses, ces objets méritent un temps nettement plus conséquent.

Il s’agit de tests pour apprivoiser cette caméra et il faut composer avec la météo…

NGC7023

Poursuite des essais avec l’Altaïr Hypercam 294C Pro Tec

Une session d’une heure seulement sur cette Nébuleuse de l’iris avec la présence de la lune à 72%.

Comme pour la soirée du 28/09, pas de dithering et donc une forte trame. De plus j’ai dû sévèrement recadrer à cause d’un fort gradient causé par la présence de la lune.

Acquisition avec SharpCap avec les mêmes réglages que la session du 28/09.

Hypercam 294C Pro Tec : Test 1

Voici le tout premier test sur le ciel. Test effectué avec le RC12 à F/D5,3 sur l’EQ8.

Poses unitaires de 15s, pas d’autoguidage, dithering « naturel » (pas suffisant…). Acquisition des brutes avec Sharpcap (en mode Live Stack pour le plaisir) avec les réglages suivants :

  • Colour Space: RAW14
  • Binning 1×1
  • Gain 900
  • Black Level 15
  • Température -15°C

Voici pour commencer une version de NGC6946 cumulant 1h au total

Puis « la Bulle » NGC7635, exactement dans les mêmes conditions. 1h au total.

Après ce premier test quelques observations et enseignements :

  • Dithering indispensable, ici on devine encore une trame sur le fond de ciel.
  • La création des flats n’a pas été simple, pas évident d’obtenir les histo des 3 couches à peu près équilibrés avec ma boîte à flat… et ça se voit sur les images…
  • La façon de traiter une image issue d’une caméra OSC implique de revoir ses habitudes…enfin pour ma part.

NGC2403 , version 2019…

Voici une version 2019 de cette belle galaxie de la constellation de la Girafe. Malgré un seeing très moyen (2.5″/3.2″ d’arc sur des poses de 4mn) elle laisse malgré tout entrapercevoir des détails intéressants de sa structure.

Le but de cette image était de valider le travail effectué depuis quelques mois sur le setup: mise en place du setup couleur (RC8+QHY163+RAF) en parallèle du setup NB (RC12+Atik4000).

L’essai est concluant, il reste bien évidemment encore du travail pour affiner et optimiser tout ça mais c’est en bonne voie.

(Cliquez sur la photo pour ouvrir la version « full »)

Optique : Altair RC12 & Kepler RC8

Une petite rétrospective des différentes versions au fil des années , setup différents et traitements différents… : (cliquez sur l’image pour voir la version pleine résolution)

NGC7217 malgré un seeing moyen…

Voici NGC7217 , une belle galaxie spirale vue de face située dans la constellation de Pégase.

La prise de vue date de début octobre avec des conditions météo moyennes , la FWHM sur des poses de 60s oscille entre 1.9″ et 2,5″ seconde d’arc.

La couche couleur a été faite en 2009 avec un setup modeste pour l’époque : un newton de 200 et une DSI pro III (capteur ICX285).

Cette nouvelle luminance est faite avec le setup habituel : EQ8 , Altair RC12″ et QHY163M

Bien évidemment la différence et champ et de résolution ne permet pas d’obtenir une belle colorisation… Les couches couleurs seront donc à refaire.

 

Voici la luminance seule du 05/10 :

 

Un classique de la Grande Ourse : M82

Mercredi dernier , malgré la lune montante j’ai tenté quelques poses sur M82 dans la Grande Ourse.

J’avais imagé cette galaxie en 2012 , j’ai donc réutilisé la couche RGB de l’époque pour coloriser cette version 2018 à défaut de pouvoir réaliser les couches couleurs cette année.

Le ciel était « bof bof » au niveau de la turbulence : la FWHM n’est pas descendue en dessous de 1,8″ d’arc pour monter jusqu’à 2,4″ d’arc. La résolution finale de l’image en pâti sérieusement…

Seulement donc 102 poses de 60s en luminance avec le setup habituel : EQ8 , SWV-AO-LF , QHY163 et l’Altaïr RC300/RC12.

 

Accalmie de courte durée…

2 petites heures sans nuages (et sans Lune…) mardi dernier , l’occasion de pointer le RC12 Altaïr vers la Grande Ourse sur NGC2841.

Seulement 1h42 de pose cumulée avec le setup habituel : QHY163 , EQ8 et la SXV-AO. Il y a eu des moments très calmes au niveau de la turbu , la FWHM est descendue à 1,44″ au plus bas et à 2″ au plus haut sur des poses de 60s.

Il ne faut pas être difficile en ce moment et profiter de la moindre accalmie…

 

 

NGC1961 – ARP184 au RC12

Voici une petite galaxie « tourmentée » de la constellation de la girafe : NGC1961 , elle est également répertoriée dans le catalogue ARP (ARP184) et fait partie du groupe LGG132.

Il y a plusieurs hypothèses concernant sa morphologie : celle qui revient souvent nous dit qu’il se peut que sa forme soit dû à une collision avec une autre galaxie massive.

La couche couleur est issue d’une version faite en 2012 avec le C9,25 et l’Atik4000 , cette nouvelle « luminance » de 2017 est donc croppée pour s’adapteur au champ de la version couleur. Même remarque que pour la NGC925 de cette même soirée , la couche RGB sera à refaire avec ce nouveau setup pour un assemblage sans « bavures » 🙂

Cette deuxième partie de nuit du 15/12 fut particulièrement calme puisque la FWHM oscille entre 1,5″ et 2″ d’arc sur les brutes de 60s.

Pour rappel , le matériel utilisé est le RC12 , l’EQ8 et la QHY163