Premières lumières au Quattro 300P

Voici les tous premiers essais effectués en mars avec le remplaçant du RC12 sur l’EQ8: un Skywatcher Quattro 300P (version tôle).

Ce tube est actuellement en cours de modification par mes soins : remplacement du tube acier par un tube carbone venant de chez Teleskop Austria (même tube carbone que les séries « Lacerta »), remplacement du focuser et diverses améliorations…

Tests effectués avec le correcteur Skywatcher GPU pour newton F/4.

Tout d’abord une trentaine de minutes sur M97 :

Puis 1h sur M106

Hypercam 294C Pro Tec : poursuite des tests…

Malgré les rares accalmies ici dans l’ouest où les perturbations s’enchainent les unes après les autres, j’ai poursuivi les tests avec cette caméra en variant les temps de poses unitaires et le gain.

Je continue donc la prise en main de cette Hypercam 294.

Le 29/11, ciel clément pendant 2 petites heures :

Et enfin le 02/12, malgré la présence de la lune j’ai pu poursuivre les tests :

Bien sûr cela manque cruellement de poses, ces objets méritent un temps nettement plus conséquent.

Il s’agit de tests pour apprivoiser cette caméra et il faut composer avec la météo…

NGC7023

Poursuite des essais avec l’Altaïr Hypercam 294C Pro Tec

Une session d’une heure seulement sur cette Nébuleuse de l’iris avec la présence de la lune à 72%.

Comme pour la soirée du 28/09, pas de dithering et donc une forte trame. De plus j’ai dû sévèrement recadrer à cause d’un fort gradient causé par la présence de la lune.

Acquisition avec SharpCap avec les mêmes réglages que la session du 28/09.

Hypercam 294C Pro Tec : Test 1

Voici le tout premier test sur le ciel. Test effectué avec le RC12 à F/D5,3 sur l’EQ8.

Poses unitaires de 15s, pas d’autoguidage, dithering « naturel » (pas suffisant…). Acquisition des brutes avec Sharpcap (en mode Live Stack pour le plaisir) avec les réglages suivants :

  • Colour Space: RAW14
  • Binning 1×1
  • Gain 900
  • Black Level 15
  • Température -15°C

Voici pour commencer une version de NGC6946 cumulant 1h au total

Puis « la Bulle » NGC7635, exactement dans les mêmes conditions. 1h au total.

Après ce premier test quelques observations et enseignements :

  • Dithering indispensable, ici on devine encore une trame sur le fond de ciel.
  • La création des flats n’a pas été simple, pas évident d’obtenir les histo des 3 couches à peu près équilibrés avec ma boîte à flat… et ça se voit sur les images…
  • La façon de traiter une image issue d’une caméra OSC implique de revoir ses habitudes…enfin pour ma part.